• 27 mars 2018

Il faut renforcer les relations algéro-françaises

Il faut renforcer les relations algéro-françaises

1024 556 Dominique de Villepin

« Compte tenu de l’histoire et des liens qui nous lient », et dont il estime qu’ils ont fait d’Alger et de Paris « de grands partenaires », Dominique de Villepin indique que son pays a une grande responsabilité d’accompagner l’Algérie « sur son chemin », par le biais de ses grandes entreprises, des PME et TPE, qui sont aptes à établir et développer des perspectives et des coopérations.

Mais pour cela, il appelle à sortir des peurs, des malentendus et des incompréhensions réciproques, « qui ont marqué nos deux pays », pour faire le chemin « indispensable, l’un vers l’autre ».

Dominique de Villepin a appellé son pays à assumer son histoire coloniale en Algérie, « même quand elle est douloureuse », et considère, en outre, important de franchir le pas et de regarder en face cette période « qui nous ouvre les chemins de l’avenir », la mémoire s’affranchissant des peurs et des silences.